dimanche 22 avril 2012

Artichauts à la Barigoule à notre façon

Des artichauts à la barigoule! Toute ma famille d'origine gardoise en faisait. J'ai eu la curiosité de chercher Barigoule et Artichauts à la barigoule sur Internet. Et je n'ai pas été déçu.

D'après le dictionnaire de l'académie Française, Barigoule viendrait du XVIIIeme siècle, Barigoult. Emprunté du provençal berigoulo, soit "Agaric", un des noms usuels du champignon lactaire délicieux. A la barigoule, manière d'apprêter les artichauts en les garnissant d'une farce et en les faisant sauter à l'huile d'olive.

On peut imaginer qu'à l'origine la farce devait contenir des champignons et beaucoup de recettes sur Internet comprennent toujours des champignons.

Parmi les autres significations de barigoule, la plus pittoresque est : Partir en barigoule, c'est se dégrader, entrer en décadence, en déchéance, en déliquescence, en décomposition (à la suite d'une perte des valeurs morales), tomber en ruine, se détériorer, péricliter, s'en aller à vau-l'eau, etc. (Je dois dire que je pour exprimer cet état de "décrépitude" je connaissais "partir en bibérine" mais pas "partir en barigoule")
En provençal, le mot barigoulo (ou berigoulo, baligoulo,...) désigne un champignon (agaric, lactaire, morille, etc.) ou une préparation culinaire (les artichauts en barigoule sont des artichauts grillés avec du sel, du poivre et de l'huile). Le lien entre ces sens et la notion de détérioration qui se trouve dans l'expression partir en barigoule, ne semble pas clairement établi.

Il y a même une une référence à Barigoule qui serait aussi le nom du thym commun, mais c'est sans doute une erreur car le thym est plutôt connu sous le nom de fariboule ou fariboulette.

Enfin à titre de curiosité citons qu'un des anagrammes de Barigoule est "Bloguerai" ce qui est de circonstance alors que je m'escrime avec le mot barigoule sur mon blog.

Ce que je retiens de toutes les recettes que j'ai parcourues sur Internet c'est que "à la barigoule" a en général le sens de "cuit à l'huile d'olive". (Quoique j'ai vu une recette qui -oh, hérésie!- utilisait du beurre et non de l'huile d'olive) 
Mais revenons à nos moutons, ou plutôt à nos artichauts à la barigoule tels que ma famille les prépare. Suivez moi en cuisine!


Ingrédients (Pour 4 personnes)
6 à 8 petits artichauts violets (Vendus en général en bouquets -si c'est la saison des artichauts poivrade qui n'ont pas encore de foin, sinon il faudra l'enlever)
2 grosses laitues
Une dizaine de pommes de terre rattes ou 3 à 4 grosses pommes de terre
3 gousses d'ail
herbes de provence
Huile d'olive
Sel, poivre

J'ai appris hier que la queue de l'artichaut, une fois pelée, était bonne à manger. Nous avons donc essayé et laissé un morceau de la queue sur l'artichaut .... Cru c'est très amer, mais cuit c'est délicieux.  A recommencer.

Préparation
Laisser environ 6 à 7 cm de longueur de queues et les éplucher. Enlever les quelques feuilles "folles" à la base de l'artichaut. Couper le tiers supérieur des feuilles, découper chaque artichaut en deux dans le sens de la longueur, et ôter le foin si ce ne sont pas des artichauts poivrades.
Séparer les coeurs de laitue (que vous gardez pour une salade) des grandes feuilles qui seront utilisées pour cette recette.
Éplucher et couper en tronçons les pommes de terre.
Éplucher et hacher l'ail.
Dans une cocotte faire revenir l'ail une minute avec un peu d'huile d'olive. (Prévoir une grande cocotte, car non cuites les feuilles de salade demandent beaucoup de place - une fois cuites, il faudra presque une loupe pour les trouver! Ne pas oublier que la salade contient plus de 90% d'eau)
Ajouter les demis artichauts et les faire bien revenir de tous cotés. Saler, poivrer. Ajouter les feuilles de salades et un peu d'huile d'olive sur les feuilles, sel, poivre. Remuer l'ensemble jusqu'à ce que les feuilles aient perdu beaucoup de volume. Si beaucoup de liquide au fond, faire évaporer. (On peut aussi faire réduire la salade au préalable avant de les ajouter dans le plat des artichauts).
Quand il reste peu de liquide, ajouter les pommes de terre, un filet d'huile d'olive, sel, poivre et les herbes de Provence. Couvrir et laisser cuire au moins une demie heure. Vérifier cuisson des pommes de terre et des feuilles d'artichauts. En cours de cuisson ajouter un peu d'eau ou faire évaporer en fonction du contenu liquide. En fin de cuisson, il ne doit quasiment plus y avoir de liquide.
Ce plat est aussi très bon réchauffé.

Voila ce sera tout pour aujourd'hui. Bon appétit. Ciao, bonsoir.

P.S.: J'ai l'impression que les mots pittoresques attirent les internautes. Le menu le plus consulté sur ce blog est celui de la "galinette" autrement appelé rouget Grondin. Si c'est le cas, "Barigoule" devrait avoir aussi son petit succès et je suis en train de réfléchir à une recette de "Galinette à la Barigoule".