samedi 17 décembre 2011

Trois plats simples et savoureux: steack au poivre, veau au roquefort, porc à la moutarde.

Une sauce aide souvent à faire d'un plat très simple un régal pour les papilles.
En voici trois exemples:
  • Steak au poivre, 
  • Côtes de veau au roquefort,
  • Côtes de porc à la moutarde. 
Suivez moi en cuisine !




Steak au poivre
Il existe de nombreuses recettes de steak au poivre avec ou sans déglaçage au porto, avec ou sans ajout de fond de veau, etc.... Voici la plus simple que je connaisse.
Steak suivant votre goût (Personnellement j'opte pour le faux filet ou l'entrecôte qui sont très goûteux).
Poivre noir en grains écrasés grossièrement (dans un mortier par exemple. Personnellement, la plupart du temps j'utilise du "poivre à steak" en flacon que j'achète tel quel. Surtout pas de poudre, plus le poivre est en poudre plus c'est fort)
Crème fraîche semi-épaisse: I grosse cuillerée à soupe par steak. .
2 cl de cognac ou whisky par steak.

Dans une assiette poser les steaks et "enduire" chaque face de poivre. Laisser reposer 1/4 heure. (Personnellement, j'utilise une quantité non négligeable de poivre - environ 10 g pour deux steaks  soit 1/3 du flacon de "poivre à steak". Les grains de poivre concassés perdent de leur force en cuisant...)
Faire cuire les steaks sur leurs deux faces dans une poêle beurrée. Cuire très légèrement en dessous de votre préférence. Les réserver au chaud.
Déglacer la poêle avec le cognac ou whisky. Faire flamber.
Ajouter une peu de beurre, la crème fraîche. Remuer et laisser mijoter deux minutes.
Remettre les steaks dans la poêle 1 minute de chaque coté. Servir.


Veau au roquefort
Une sauce qui accompagne très bien une côte de veau. Faire cuire la côte de veau.
Pendant ce temps mélanger vigoureusement 100g de roquefort (quantité pour 3 côtes) avec de la crème fraîche jusqu'à obtenir une préparation lisse et assez épaisse.
Choisissez de préférence un roquefort bien bleu et bien fait. En matière de Roquefort on trouve de tout, depuis ceux qui sont secs et friables, que je n'accepterai de consommer que "par la force des baionnettes et la volonté du peuple" jusqu'à ceux qui sont bien crèmeux, bleus et d'un goût si délicieux que je pourrai me relever la nuit pour en manger. Je ne voudrais pas citer de marques mais celui que j'achète et qui est régulièrement bon me fait à chaque fois penser à un lépidoptère!

Chauffer très doucement en remuant cette préparation sans amener à ébullition. Servir avec la côte de veau

Porc à la moutarde
Quoi de plus simple qu'une cote de porc? Je choisis les côtes de porc dans l'échine qui sont plus goûteuses et moins "sèches" que celles prises dans le filet (et aussi plus grasses mais on n'est pas obligé de manger le gras!). Faire revenir les côtes à la poêle jusqu'à ce qu'elles soient cuites. Les réserver au chaud. Ajouter dans la poêle, le vin blanc, environ 5 cl par côte et la moutarde, type de Dijon, forte ou mi forte. Amener à légère ébullition en remuant et laisser 2 minutes (Faire cuire la moutarde lui fait perdre de sa force). Ajouter les côtes dans la poêle. Retourner des deux cotés et servir.

Je prépare de la même manière un rôti de porc (dans l'échine) ou un filet mignon. Faire cuire à la cocotte avec échalotes, poivre, sel (et une gousse d'ail hachée si vous êtes amateur). Quand le rôti est cuit. Réserver. Ajouter dans la cocotte et le jus de cuisson, 1 à 2 verres de vin blanc, 4 cuillerées à soupe de moutarde (Type de Dijon). Laisser mijoter 5 à 10 minutes. Découper en tranches le rôti ou en tronçons le filet mignon et ajouter les tranches dans la sauce. Remuer 1 à 2 minutes et servir.

Voila, ce sera tout pour aujourd'hui. Bon appétit.

P.S.: Et  comme aurait pu dire mon copain VERMOT: avant une randonnée, pour se préparer un Inca avec une Cortez de veau, sans avoir Maya partir avec ceux qui sont pressés de se mettre en route, utiliser du poivre Aztèque, c'est plus rapide et ils seront conquis...et les Conquistadors! Pizarre, vous avez dit Pizarre?